* aide à la recherche
cartoliste
cartes postales | ressources | dates de parution | catégories | analogies |
Accueil > cartes postales > [Les grands esprits se rencontrent]

[Les grands esprits se rencontrent]

titre :
[Les grands esprits se rencontrent]
adresse :
. — Paris : Club du faubourg (Paris),
description technique (h × l) :
. — 1 impr. photoméc. (carte postale), n. et b. ; 14,1 × 9 cm.
notes :
descriptif :


[CP antimilitariste du "Club du Faubourg" à Paris (tribune libre fondée par Léo Poldès en 1918). Citations de La Bruyère, de Léon Tolstoï, de Gustave Flaubert et d’Henri Barbusse, contre l’idée de patrie, de nationalisme et d’amour du drapeau.]

texte :

LES GRANDS ESPRITS SE RENCONTRENT...

*

"Que me fait que ma patrie soit puissante et formidable, si triste et inquiet, je vis moi-même dans l’oppression et l’indigence ?"

LA BRUYÈRE

*

"Quand je songe à tous les maux que j’ai vus et que j’ai soufferts, provenant des haines nationales, je me dis que tout cela repose sur un grossier mensonge : l’amour de la patrie."

TOLSTOÏ (Avenir)

*

"Laisse-là ta patrie, ta religion, ta province. On doit être âme le plus possible La patrie, c’est la terre, c’est l’univers, ce sont les étoiles, c’est l’air, c’est la pensée, c’est-à-dire l’infini dans notre poitrine. Les querelles de peuples m’intéressent peu... Je ne suis pas plus moderne qu’ancien, pas plus Français que Chinois. Je suis le frère en Dieu de tout ce qui vit, le concitoyen de tout ce qui habite le grand hôtel garni de l’univers... L’idéal n’est fécond que lorsqu’on y fait tout rentrer... C’est un travail d’amour, et non d’exclusion..."

GUSTAVE FLAUBERT (Correspondance, 1846-1858)

*

"... Non, je ne m’incline pas devant le drapeau. Il me fait peur, je le haïs et je l’accuse. Non, il n’est pas la beauté, il n’est pas l’emblème du coin de terre natale dont il trouble le tableau avec sa tache sauvage et bariolée. Il est l’enseigne criarde de la gloire des coups, du militarisme et de la guerre. Il déploie à travers les houles vivantes un signe de suprématie et de domination : c’est une arme. Ce n’est pas l’amour d’un pays, c’est la différence tranchante, orgueilleuse et agressive qu’on affiche vis-à-vis des autres. C’est l’aigle de couleur que rêve les conquérants et de leurs dévots voit en pays étranger, voler de clocher en clocher..."

HENRI BARBUSSE (Clarté)


au verso :

"Où vont les hommes libres ?" - "Aux séances du CLUB DU FAUBOURG," Adressez votre adhésion (15 fcs, par an) au secrétariat : 38, rue de Moscou, PARIS (VIIIe)


sources :
 
cotes :
 


Série : Série du Club du Faubourg (Paris)




Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones