* aide à la recherche
cartoliste
cartes postales | ressources | dates de parution | catégories | analogies |
Accueil > cartes postales > ["Résistance" à l’occupant - au nucléaire - Evelyne Jean Baylet]

["Résistance" à l’occupant - au nucléaire - Evelyne Jean Baylet]

titre :
["Résistance" à l’occupant - au nucléaire - Evelyne Jean Baylet]
adresse :
. — [S.l.] : Lady Dead & J’irai cracher sur leurs tombes,
description technique (h × l) :
. — 1 impr. offset (carte postale), n. et b. ; 10,2 × 15,3 cm.
notes :
descriptif :
Symboles utilisés :

[CP antinucléaire et satirique. Lettre imaginaire écrite par Jean Michel Baylet, le fils d’Evelyne Jean Baylet présidente (de gauche) du Conseil Général de Tarn et Garonne, et directrice du journal "La Dépêche" (journal collaborateur durant la guerre qui a toujours su retourner sa veste au bon moment), et qui a favorisé l’implantation de la centrale nucléaire de Golfech. Photo montage Mme Balyet protégée par des policiers et croquant des billets de banque.]

texte :

"Résistance" à l’occupant,
"Résistance" au nucléaire,
Madame,
vous avez toujours su retourner votre veste au bon moment.


au verso :
"Et le Tarn et Garonne se dit qu’après tout, ce n’est pas si mal pour un petit département de construire une centrale hydraulique et nucléaire qui produira du profit pour quelques-uns, des kilowatts, des déchets, des leucémies, pour tous. Peut-être l’évacuation totale de la région".
Evelyne, Jean Baylet lors de son vote favorable à l’implantation d’une centrale nucléaire à Golfech en tant que présidente du Conseil Général de Tarn et Garonne.
"Le Petit Bleu" Agen le 28 février 1967.

Chère maman,
C’est vrai, nous avons épousé, dans notre journal la Dépêche, les thèses de Vichy et de Pétain pendant la guerre de 40 à 44. Nous avons dénoncé les terroristes (résistants), souligné l’excellent travail de la police, de la gendarmerie et autre milice, publié des placards appelant les français à s’enroler dans la Waffen SS.
Tu peux partir en paix. Nous sommes arrivés à gommer tant bien que mal, à l’aide de notre quotidien, cette période trouble pour toi et papa. Aujoud’hui pour tout le monde la Dépêche a sur refuser l’occupant et faire preuve de courage.
Les affaires prospèrent et il n’y a plus le résistant Marcel Langer pour venir nous contredire.
Quant à notre attitude collaboratrice à l’implantation de la centrale de Golfech, il est difficile aujourd’hui de la nier puisque nous réclamons toujours les 3ème et 4ème réacteurs pour EDF.
Arriver à effacer notre participation au génocide nucléaire sera beaucoup plus difficile à réaliser. Car si les résistants disparaissent, les effets de la radioactivité seront toujours là pour témoigner.
Maman je t’aime ton fils J.M Baylet, ta lignée.

Coproduction Lady Dead & j’irai cracher sur leurs tombes. Octobre 1997. Planche 2


sources :
 
cotes :
 


Série : Antinucléaires contre Golfech
2010-2016 | Site réalisé avec SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
FICEDL | Bianco | Cgécaf | Placard | Cartoliste