* aide à la recherche
cartoliste
cartes postales | ressources | dates de parution | catégories | analogies |
Accueil > cartes postales > [Haymarket Chicago May 4, 1886]

[Haymarket Chicago May 4, 1886]

titre :
[Haymarket Chicago May 4, 1886]
adresse :
. — Portland (Oregon, USA) : [s.n.] [Stumptown Printers, (Portland, Or. USA)],
description technique (h × l) :
. — 1 tirage numérique (carte postale), coul. (couleurs : quadri) ; [ 15 ?] × [ 10,5 ?]  cm.
notes :
descriptif :
Symboles utilisés :

[CP moderne, hommage aux "martyrs" de l’affaire Haymarket de Chicago en 1886. A l’origine du 1er mai, journée de lutte internationale des travailleurs.]

texte :

haymarket
chicago may 4, 1886

In response to the Chicago Police Department’s killing of four workers during a strike at the McCormick Harvesters Works on May 3, labor leaders organized a meeting at Haymarket Square for the following night. About three thousand persons assembled, later dwindling to a few hundred. A detachment of 180 policemen showed up. The speaker said the meeting was almost over. Then a bomb exploded in the midst of the police, wounding sixty-six, of whom seven later died (one died from the bomb blast, six others died from gunshot wounds from their fellow officers). The police fired into the crowd, killing several people, wounding two 200.

Eight anarchists were arrested and put on trial. Facing an openly biased judge in Joseph Gary and a clearly hostile jury, the Haymarket Affair is one of the most infamously unjust trials in American history. The prosecution focused on the men’s anarchist ties rather than determining whether the accused had any real connection with the crime. Essentially, eight men (seven of whom were not even present at the time the bomb was thrown) were tried and convicted because of their political beliefs.
August Spies, Albert Parsons, George Engel, and Adolph Fischer were hanged. Louis Lingg killed himself before the state could. Samuel Fielden, Michael Schwab, and Oscar Neebe were sentenced to prison (eventually being granted clemency in 1892).

The Haymarket Riot was an important event for the labor movement. The year 1886 became known as “the year of the great uprising of labor.” From 1881 to 1885, strikes had averaged about 500 each year, involving perhaps 150.000 workers each year. In 1886 there were over 1.400 strikes, involving 500.000 workers.

(A)
celebrate people’s history

“The time will come
when our silence will be
more powerful than the voices
you are throttling today.”

August Spies


Printed at the worker-owned Stumptown Printers, Portland, OR.


traduction :

Haymarket
Chicago, le 4 mai 1886

En réponse au meurtre de quatre travailleurs par le département de lapolice de Chicago lors d’une grève à McCormick Harvesters Works le 3 mai, les dirigeants syndicaux ont organisé une réunion à Haymarket Square pour la nuit suivante. Environ trois mille personnes se sont réunies, diminuant plus tard à quelques centaines. Un détachement de 180 policiers s’est présenté. L’orateur a déclaré que la réunion était presque terminée. Puis une bombe a explosé au milieu de la police, en blessant soixante-six, dont sept sont morts plus tard (un est mort de l’explosion de la bombe, six autres sont morts des blessures par balle de leurs collègues policiers). La police a tiré dans la foule, tuant plusieurs personnes, en blessant 200.

Huit anarchistes ont été arrêtés et jugés. Face à un juge Joseph Gary ouvertement partial et à un jury clairement hostile, l’affaire Haymarket est l’un des procès les plus injustement infâmes de l’histoire américaine. L’accusation s’est concentrée sur les liens anarchistes des hommes plutôt que de déterminer si l’accusé avait un lien réel avec le crime. Pour l’essentiel, huit hommes (dont sept n’étaient même pas présents au moment où la bombe a été lancée) ont été jugés et condamnés en raison de leurs convictions politiques.
August Spies, Albert Parsons, George Engel, et Adolph Fischer ont été pendus. Louis Lingg s’est suicidé avant que l’État ne le puisse. Samuel Fielden, Michael Schwab et Oscar Neebe ont été condamnés à des peines de prison (mais finalement grâciés en 1892).

L’émeute de Haymarket a été un événement important pour le mouvement syndical. L’année 1886 devint connue comme « l’année du grand soulèvement du travail ». De 1881 à 1885, les grèves étaient en moyenne d’environ 500 par an, impliquant peut-être 150 000 travailleurs chaque année. En 1886, il y eut plus de 1.400 grèves, impliquant 500.000 ouvriers.

(A)
célébrer l’histoire du peuple

"Le moment viendra
où notre silence sera
plus puissant que les voix
vous étouffez aujourd’hui."

August Spies


Imprimé chez Stumptown Printers, propriété des travailleurs, à Portland, Or.


sources :

https://justseeds.org/product/haymarket-postcard/

cotes :
 





Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones