* aide à la recherche
cartoliste
cartes postales | ressources | dates de parution | catégories | analogies |
Accueil > cartes postales > [Kropotkine]

[Kropotkine]

titre :
[Kropotkine]
adresse :
. — Milano : Avanti !,
description technique (h × l) :
. — 1 impr. photoméc. (carte postale), coul. (couleurs : titre en couleur) ; 13,8 × 8,8 cm.
notes :
descriptif :


[Portrait de Pierre Kropotkine (artiste non identifié) et petite biographie au verso, CP italienne publiée par le journal Avanti !.]

texte :

KROPOTKINE


Au verso :

Principe PIETRO KROPOTKIN

nato a Mosca net 1842. Ufficiale dei cosachhi, lasciò l’esercito per prender parte ad alcune spedizioni scientifiche su cui pubblicò opere notevoli. La Comune del 1871 lo indusse a studiare il problema sociale ; e da allora divenne fervido internazionalista. Fu redattore del programma dei nichilisti, fece attiva propaganda fra gli operai sotto il nome di Borodin. Arrestato, riusci, dopo due anni e mezzo di prigionia ad evadere e rifugiarsi in Svizzera, dove sotto il nome di Levascioff, si mise alla testa del movimento anarchico del Jura e della Francia. Espulso anche dalla Svizzera si recò in Savoia ; collaborando alle opere scientifiche di Réclus. Ma anche in Francia la sua propaganda anarchica non era tollerata. Fu arrestato e condannato a 5 anni di carcere. Dopo tre anni - nel 1886 - fu graziato ; e da allora fece piuttosto vita ritirata, limitandosi a conferenze scientifiche ed anarchiche.

Società Editrice Avanti ! - Milano


traduction :

Le Prince Pierre Kropotkine

il est né à Moscou en 1842. Officier des Cosaques, il a quitté l’armée pour prendre part à des expéditions scientifiques et publie des ouvrages remarquables. La Commune de 1871 le conduit à étudier le problème social, il est depuis lors devenu un fervent internationaliste. Il a été rédacteur du programme des nihilistes, et a fait une active propagande parmi les travailleurs sous le nom de Borodine. Arrêté, il a pu, après deux ans et demi en prison réussir à s’échapper et à se réfugier en Suisse, où sous le nom de Levascioff, il se mit à la tête du mouvement anarchiste en France et dans le Jura. Expulsé de Suisse, il s’est rendu en Savoie ; collaborant aux travaux scientifiques de Reclus. Mais même en France sa propagande anarchiste n’a pas été toléré. Il a été arrêté et condamné à 5 ans de prison. Après trois ans - en 1886 - il a été gracié, et depuis lors, il vit en parti retiré, se limitant à donner des conférences scientifiques ou sur l’anarchisme.

Edition Avanti ! Milan


sources :
 
cotes :
 


Série : édit. Avanti !




Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones